Embarquez pour une partie de pêche à l'ocean
pêcheurs de requin

Les frissons de la pêche au requin

  • lu dans
  • logo journal sud-ouest

Un bateau, l'Océan, une ligne et un requin. Tout pour connaître des sensations hors norme

Port d'Arcachon (33), 6 heures du matin. L'Embellie embarque une douzaine de passagers encore ensommeillés mais qui parlent déjà avec excitation de ce qui les attend au large. Le grand bateau traverse le Bassin, salue au passage la dune du Pilat, les bancs d'Arguin et du Chien. Les passes nord moutonnent dru, signalant l'entrée de l'Atlantique. Pour passer, Philippe, le capitaine du bateau, lance les moteurs à plein régime et affronte les vagues de front.

Tension et excitation

A 30 kilomètres du port, l'Océan apparaît dans toute sa dimension avec une houle ample et des fous de Bassan qui sillonnent le ciel. Lorsque Philippe arrête le bateau, Frédéric, le matelot, offre à qui veut tenter l'expérience des petites cannes à pêche pour taquiner les maquereaux. En attendant que ça morde, il installe à l'arrière du bateau de grosses cannes munies d'énormes moulinets capables de résister à de lourdes charges. Il appâte chaque canne avec du saumon puis la signale avec des ballons de couleur. Le spectacle d'une lignée de ballons multicolores dansants sur l'Océan a quelque chose de surréaliste et d'éminemment poétique.

Soudain, dans tout ce grand calme, un moulinet grince follement. Branle-bas sur l'Embellie.

Tout le monde se regroupe sur le pont, surveillant au loin le ballon qui s'agite sur l'Océan. Chris, solide vacancier irlandais, lutte pour remonter à la surface un poisson de plus de 50 kilos. Au bout de vingt minutes de combat, le requin apparaît à la surface, furieux, donnant des coups de queue. Instant délicat où tout le monde retient son souffle, pris entre la tension et l'excitation. Philippe s'aide d'une gaffe pour tirer le requin hors de l'eau et Frédéric, armé d'une batte de base-ball, en assène un coup sur le museau du grand requin (2 mètres). Il s'agit de l'assommer un peu pour pouvoir lui retirer son hameçon sans danger. Opération délicate : il faut à la fois se garder des dents du requin, ne pas le blesser et agir vite. Chris aura sa photo souvenir et la grande bête repart à la mer saine et sauve quelques instants après, tenue par la queue à l'arrière du bateau, le temps qu'elle se réoxygène.

La pêche sportive offre des sensations hors du commun entre excitation d'enfant, communion avec les éléments et modestie devant les forces et les beautés de la nature. Une pause hors du temps pour un plein d'émotion.

Héléne Lagardère
Sud-Ouest

06 60 02 09 02 numéro de téléphone pour réservations
titre nous écrire

icone crayon

icone crayon

icone crayon

icone crayon

bas du formulaire